Image aléatoire
radio

Catégorie : Cinéma

29.05.09

17:21:17

Catégorie(s): Cinéma

Tetro

De Francis Coppola
On ne sait pas encore quand çà va sortir, mais les premières images sont superbes. Les jeux de lumière sur Vincent Gallo font très néo réalisme italien.

21.05.08

09:28:36

Catégorie(s): Cinéma

La Fille à la valise (La Ragazza con la valigia)

De Valerio Zurlini, avec Claudia Cardinale et Jacques Perrin (1962)

J’ai enfin vu ce chef d’oeuvre de Zurlini en version remasterisée.
La claque!
L’histoire d’abord : Aida (Claudia Cardinale) se fait larguer comme une malpropre par un riche playboy. Elle essaye de le retrouver et tombe sur le jeune frère du playboy (Perrin) qui succombe instantanément à ses charmes et décide de l’aider dans sa détresse. Un amour impossible entre un adolescent de 16 ans et une bombe de sensualité.

La Fille à la valise

Le film est avant tout d’une maîtrise et d’une esthétique très originale. Les plans sont soigneusement étudiés avec des personnages principaux hors champs, des ralentissements et des courses folles comme une respiration après une trop longue apnée. Les règles narratives sont contournées pour renforcer le côté tragique et le drame inéluctable de la séparation.
Mais l’atout principal du film est avant tout esthétique. La photo est superbe : les contrastes, la lumière, les reflets témoignent de la passion de Zurlini pour la peinture.
Tout est ici au service du film, jusque dans les moindres détails.

La Fille à la valise

Les bonus du DVD comprennent outre des interview de Jacques Perrin et des journalistes Laure Adler et Jean-Luc Douin (qui décortique certains scènes), le court métrage « La Stazione » où Zurlini a filmé l’activité d’une grande gare.

Manu

25.01.08

17:34:41

Catégorie(s): Cinéma, Un peu de tout - un avis sur tout

Peur(s) du noir

© 2007 Prima Linea Productions / Charles Burns
© 2007 Prima Linea Productions / Charles Burns

Et vous, vous en faites des cauchemars?
Le noir, les insectes, les seringues, les chiens méchants çà vous empêche pas de dormir? Vous aimez çà?
Et bien vous allez être gâtés.
Le 13 février sort le long métrage d’animation « Peur(s) du noir » réalisé par 6 grands dessinateurs : Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre di Sciullo, Lorenzo Mattotti et Richard McGuire. Le tout a été supervisé par Etienne Robial le célèbre fondateur des Editions Futuropolis et créateur du logo (A Suivre), dont on connaît la passion pour le noir et blanc.

© 2007 Prima Linea Productions / Richard McGuire
© 2007 Prima Linea Productions / Richard McGuire

Les bandes annonces et extraits actuellement visibles sont superbes. On sent que les histoires sont des prétextes pour une création graphique extrêmement libre.
Je me demandais justement comment Blutch allait animer son dessin qui est tellement fouillé. Ou si le trait de Burns n’allait pas être dénaturé par les mouvements.
Et bien non le travail sur l’animation a été réalisé par les artistes et chacun à choisi sa technique, Burns la 3D et Blutch le dessin au crayon.

Lien :
linkLe Blog
linkSur My Space
linkSur le site de Prima Linea Productions

Le mieux c’est d’en reparler quand je l’aurai vu!
Manu

29.10.07

08:05:15

Catégorie(s): Cinéma

Voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma italien

C’est en 2002 qu’est sorti ce DVD du documentaire de Scorcese sur le cinéma italien.
Ce film de 4 heures est passionnant de bout en bout. Il nous montre la naissance et les heures de gloire de la période néo-réaliste. Les extraits présentés sont assez long. Et comme le note un amateur sur le site Amazon : « Ce documentaire brillament réalisé et commenté est édifiant, à tel point qu’après l’avoir vu on a l’impression d’avoir également vu tous les films qu’il présente. Réellement un magnifique voyage ».

L’intro du film :

L’extrait de Umberto D de Vittorio de Sica :

22.09.07

23:38:59

Catégorie(s): Cinéma, Musique

Controle

D’Anton Corbijn

© Anton Corbijn
© Anton Corbijn

Ian Curtis est mort le 19 mai 1980 en écoutant « The Idiot » d’Iggy Pop. Il était presque au sommet de la gloire, juste avant une tournée américaine qui s’annonçait comme la consécration du mouvement cold wave de l’époque.
On pourrait penser que ce type était bien à l’image de la musique qu’il écoutait en ses suicidant le 19 mai 1980. Mais ce n’est pas çà : la cold wave est définitivement associée à un état dépressif. Il n’y a qu’à écouter Seventeen Seconds des Cure pour s’en convaincre.
En plus d’être dépressif, Ian Curtis était épileptique. Il arrivait souvent qu’il tombe sur scène, secoué par des spasmes de plus en plus puissants. Il était fragile. Il était largué !
Ce film raconte les dernières années de sa courte vie.

Anton Corbijn est le photographe musical le plus connu en Angleterre. Il a aussi réalisé des dizaines de clips, dont la plupart de ceux de Depeche Mode. Controle est son premier long métrage. Et on retrouve dans sa manière de filmer l’univers développé dans ses portraits, le noir et blanc avec ce grain très spécial.

Manu

linkLe site du film
linkAnton Corbijn
linkJoy Division

23.07.07

21:17:57

Catégorie(s): Cinéma

L’âge d’or (1930) – Dali & Bunuel

13.07.07

22:24:14

Catégorie(s): Cinéma

Les enfants du paradis

25.06.07

21:55:56

Catégorie(s): Cinéma

Bela Lugosi’s Dracula

Plus d'articles »

Catégories

Archives

  • Articles récents

  • Liens